XXII. FEU

—création 2022—

texte & mise en scène : Simon Capelle

NOTE D’INTENTION

Ça commence avec une histoire et des personnes. Une gigantesque rave-party se tient au milieu de la campagne. Incontrôlable. Mystérieuse. Elle provoque le pouvoir en place, elle interroge les habitants, elle attire les forces de l’ordre sur son territoire. Viennent des incendies, sans cause apparente de départ de feu. La propagation vive, l’existence d’une société secrète, les miracles, les apparitions, l’adhésion de plus en plus forte ; l’énigme s’épaissit. Comment le pouvoir va-t-il réagir et reprendre le contrôle ? Cette pièce est une réécriture, transpercée de références shakespeariennes, du mythe de Prométhée qui vola le feu aux dieux pour le donner aux humains. Il y aura aussi une histoire d’amour, mais sans Roméo. Avec ce texte, on ira se demander : et si la fête, le théâtre, le récit étaient la véritable puissance de ceux qui n’ont pas le pouvoir ?