ZONE
  • — première : 12 octobre 2018
  • — interprétation : Estelle Granet, Mélodie Lasselin
  • — zone : VIII

quelques mots ; rien ; le minimum

recouvrir ; envelopper de paroles le silence et les cris ; abattus ; sonnés ; seul sur la route tout à coup des milliers ; la tragédie a ouvert la terre en deux mon visage se noie les yeux brûlés ; comme un vent noir le cauchemar souffle traverse emporte de frontières en frontières de pays en pays les couleurs de mon regard ; encore ; j’attends le réveil ; le moment du rêve que nous veillons ; la musique de nos vies

Radio Campus Lille, le 5 septembre 2018

texte : Simon Capelle
traduction en italien et photographies : Martina Pozzan
conception et mise en scène : Daniela Piemontesi / Collectif Les Mobil’Hommes

NOTE D’INTENTION de Daniela Piemontesi

Rovina (ruine en italien)

L’épuisement – La noyade – La fuite – L’errance – Le passage – Sans titre – Le deuil – Mon pays – Le royaume – La jungle 

Dix poèmes renversants, qui m’ont mis face à mon impuissance, à mon manque de lucidité et ma mémoire défaillante si apte à effacer tout ce qui ne me convient pas.
Comment, en tant qu’être humain puis-je assister à l’horreur et ne rien tenter, ne rien espérer d’autre que la défaite, et cette trahison qui est faite en mon nom. Dans une course folle où sauver sa peau ne trouve pour issue de secours que les insultes, la haine, la Jungle.
Qu’est ce qui sera laissé derrière soi et jamais retrouvé.
Sommes-nous destinés à nous échouer sur le seul rivage de la honte et de l’indifférence ?

Dans cette adaptation j’ai voulu insuffler un rythme sans rupture où chaque poème peut se répandre et contaminer le suivant, en accentuant la symétrie du texte, de ce miroir qui nous fait basculer d’un Être à l’Autre, de celui qui observe à celui qui fuit, où est la frontière, je n’en ai aucune idée, je me suis seulement cognée aux limites de ma propre histoire, de ma famille migrant vers une nouvelle terre un avenir meilleur, comme l’écho de mes géographies secrètes et enfouies.

PUBLICATION juin 2019

Revue Verrue
ROVINA – Simon Capelle

ROVINA se trouve dans la même zone que METAMORPHOSIS. A découvrir sur sa page.

Crédits Photo © Patrick Cools & Yves Poletti